Abattre un frêne quand l’agrile dort

HIVER 2017 | Classé dans : ENVIRONNEMENT | 0

La période autorisée pour l’abattage d’un frêne atteint par l’agrile va du 1er octobre au 15 mars. (Permis d’abattage requis)

Pourquoi ?

Parce que l’agrile du frêne se trouve alors à l’état de larve dans l’arbre et les risques de dispersion sont très faibles. En abattant l’arbre au bon moment, on s’assure de neutraliser l’insecte avant qu’il ne devienne un adulte et ne contamine d’autres arbres.

Infos : www.sjsr.ca/agrile

Gérer les résidus

C’est le transport des résidus qui contribue le plus à la dispersion de l’insecte. Il est donc essentiel d’en faire une bonne gestion en déchiquetant les branches de moins de 20 cm de diamètre et en disposant des autres sections à un site de dépôt autorisé.

Toutes les dimensions de branches ou parties de tronc sont admises à l’écocentre du secteur Iberville de Compo-Haut-Richelieu (825, rue Lucien-Beaudin), selon les procédures en vigueur.

Infos : www.compo.qc.ca

Traiter les frênes

Les frênes qui ont moins de 30 % de dépérissement doivent être traités entre le 15 juin et le 31 août. Il faut agir rapidement car les arbres infestés peuvent mourir en moins de trois ans.

Le printemps est aussi un bon moment pour remplacer un frêne en plantant une autre espèce d’arbre. Infos : www.sjsr.ca/agrile




Partagez cet article!

Laissez un commentaire