Consultation publique et participation citoyenne : 2018, une année charnière

Consultation publique et participation citoyenne : 2018, une année charnière

PRINTEMPS 2019 | Classé dans : LA VILLE INFORME | 0

La consultation publique et la participation citoyenne ont connu un point tournant en 2018. Dans la foulée de l’adoption de la nouvelle Loi 122, la municipalité a amorcé une réflexion sur ses façons de faire en matière de consultation publique.

Tout d’abord, la Ville a dédié une ressource consacrée aux consultations publiques. Par la suite, la création du Comité relation avec les citoyens, transparence et ville intelligente est venue apporter un vent nouveau avec la participation de citoyens. Les membres du comité ont été appelés à réfléchir sur un guide de la participation citoyenne. Un café-citoyen a d’ailleurs été organisé sur ce projet de guide. Parallèlement, le conseil municipal a signifié clairement son intention de maintenir les processus d’approbation référendaire.

À travers cette réflexion sur les nouvelles façons de faire pour consulter les citoyens qui s’est échelonnée toute l’année, la Ville a tenu de multiples activités de participation citoyenne en 2018.

La municipalité a tenu 10 séances publiques de consultation sur des projets de règlement d’urbanisme. Plusieurs projets de développement ou de redéveloppement ont fait l’objet de séances d’information et de participation publique. On peut penser au Club de golf Saint-Jean, à l’ancien site manufacturier C.J. Grenier, à l’église Saint-Gérard-Majella et au site de l’ancien restaurant Mickey.

La revitalisation du Vieux-Saint-Jean a évidemment retenu l’attention avec deux séances d’information ainsi qu’une consultation sur le projet de promenade riveraine. L’aménagement de tours de télécommunication était aussi à l’ordre du jour avec des projets dans le quartier Saint-Eugène et dans le secteur L’Acadie.

Tout au long de l’année, près de 1 000 personnes ont participé aux activités de consultation. L’engagement de la Ville à faire participer davantage ses citoyens s’est formalisé à compter de 2015, alors que la municipalité procédait à la plus vaste consultation de son histoire avec le dossier de la protection des milieux naturels en zone urbaine.

Dans la plupart des cas, les consultations publiques émanent du Service de l’urbanisme, de l’environnement et du développement économique. Mais d’autres services municipaux tiennent des activités de participation citoyenne. La Ville peut également répondre à une initiative citoyenne comme la consultation sur la problématique du bruit des trains.




Partagez cet article!