Dans l’univers de Fernand Poirier

Dans l’univers de Fernand Poirier

HIVER 2017 | Classé dans : DANS L'UNIVERS DE... | 0

Dans quelques mois, petits et grands pourront admirer la pompe Silsby au Musée du Haut-Richelieu, un équipement inscrit au Registre des biens culturels du Québec.

Un souhait que le pompier à la retraite Fernand Poirier chérissait depuis très longtemps !

Le 16 août dernier, M. Poirier posait fièrement devant la pompe Silsby, lors du déplacement de cette dernière au Musée du Haut-Richelieu. Il s'agît de l’endroit exact où elle avait été livrée initialement à son achat en 1876.
Le 16 août dernier, M. Poirier posait fièrement devant la pompe Silsby, lors du déplacement de cette dernière au Musée du Haut-Richelieu. Il s’agît de l’endroit exact où elle avait été livrée initialement à son achat en 1876.

Assis devant des piles d’archives, monsieur Poirier se remémore avec plaisir les moments forts de sa carrière. Engagé comme pompier volontaire en 1962, il deviendra un employé permanent du Service des incendies en 1969 et ce, jusqu’en 1996.

Il a eu non seulement le feu sacré pour son métier, mais l’histoire et le patrimoine le passionnent tout autant. Les archives municipales, il connaît ça ! En effet, à la demande de son patron de l’époque, il devait mettre la main sur tout document utile à la préservation de certains items historiques.

Le désir que la pompe Silsby devienne un attrait touristique est né lorsque l’imposante pièce aurait pu disparaître à tout jamais. Tout porte à croire que l’engin de 2 850 kg datant de 1876 était la cible de bandits spécialisés dans le vol de monuments historiques. Un citoyen a remarqué la présence de la pompe Silsby seule dans une rue. Croyant que c’était un vieux camion de pompier, ce dernier a communiqué avec le Service des incendies. Un vol historique venait d’être évité.

C’est ainsi qu’un comité fut formé, à la fin des années 90, afin que cette pompe soit non seulement classée bien historique, mais qu’elle soit exposée. Parmi les membres, il y avait un certain Fernand Poirier.

Chauffée au charbon, la pompe à vapeur Silsby était tirée par des chevaux. Acquise en 1876, elle sera remisée en 1941 après 64 ans de loyaux services. Il n’existerait que quatre exemplaires de cette pompe au Canada, dont celle du Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu qui serait la plus ancienne.

Fernand Poirier est fier d’avoir contribué à la préservation de cette pièce historique !

Pour plus de détails sur l’histoire de la pompe :

www.sjsr.ca/silsby

 




Partagez cet article!

Laissez un commentaire