La biodiversité à l’honneur

La biodiversité à l’honneur

AUTOMNE 2017 | Classé dans : ENVIRONNEMENT | 0   |   GALERIE PHOTO 

 

Alors que la nature s’épanouit, les aménagements se poursuivent au parc naturel des Parulines.

Les amateurs de promenade pourront bientôt y arpenter en toute quiétude les divers sentiers pour y contempler la flore et la faune.

Le parc est situé au nord de la route 219 et à l’est du chemin du Clocher, dans le secteur L’Acadie. Il a été créé à la suite d’acquisitions faites par la Ville dans le cadre de son plan de conservation des milieux naturels afin de protéger la biodiversité du secteur.

Couvrant une superficie de 26,21 ha, le parc propose une belle diversité d’habitats : 12 ha de milieux forestiers, des milieux humides, un étang, un cours d’eau, 10 ha de prairies et 2 ha de nouvelles plantations.

L’aménagement de l’accueil principal et d’un stationnement près du chemin du Clocher devrait débuter cet automne. Des entrées secondaires ont également été prévues dans les quartiers résidentiels

Des aires d’observation et de détente seront aussi aménagées, de même que cinq sentiers dotés de panneaux d’interprétation.

 

Une nature généreuse

Le parc regroupe près de 200 espèces de faune et de flore observées. Ses prairies abritent de nombreux oiseaux, dont 7 espèces de parulines, une influence évidente pour la nomination du parc ! Un nichoir à hirondelles rustiques a été installé en vue de protéger ce volatile à statut précaire. On y retrouve plusieurs peuplements forestiers âgés de plus de 50 ans, comme l’érablière rouge et l’érablière à sucre, ainsi que le caryer ovale, une espèce à statut particulier.

Les milieux humides se dressent sur 2,36 ha et sont notamment constitués d’un étang d’une superficie de 0,55 ha dans la portion nord du parc. La gestion du parc prévoit d’améliorer la qualité de cet étang, entre autres, en restaurant les berges par le contrôle du roseau commun et en implantant des plantes aquatiques indigènes. Un étang temporaire, habitat essentiel pour les petits invertébrés et les amphibiens, y a aussi été aménagé l’automne dernier.

L’accès est gratuit et ouvert au public. Incompatibles avec les objectifs de conservation du parc, les véhicules hors route (VTT et motoneiges) ne sont cependant pas admis.

Grâce à l’appui de bénévoles chapeautés par la Ville, des patrouilles de sensibilisation, de même que des corvées de nettoyage et de plantation sont organisées ponctuellement.

Vous désirez y participer ? Contactez la Division environnement et développement durable : environnement@sjsr.ca

 




Partagez cet article!

Laissez un commentaire