La chaîne documentaire

HIVER 2014 | Classé dans : BIBLIOTHÈQUES | 0
Lise Gosselin, bibliothécaire en compagnie de Liette Leclerc- Pazzi, une abonnée qui suggère régulièrement des titres.
Lise Gosselin, bibliothécaire en compagnie de Liette Leclerc- Pazzi, une abonnée qui suggère régulièrement des titres.

La richesse documentaire de nos bibliothèques municipales fait l’envie de plusieurs.

Lise Gosselin, bibliothécaire responsable du développement des collections, cumule 30 ans d’expérience et connaît bien le marché du livre. « Notre équipe de professionnelles a à coeur de créer une collection qui réponde aux goûts de la clientèle au moment opportun ». Mais vous êtes-vous déjà demandé comment sont choisis les documents que l’on retrouve sur les tablettes de nos bibliothèques et quel chemin ils parcourent avant d’y arriver ? Voilà les principales étapes de ce que l’on appelle la chaîne documentaire.


1. SUGGESTIONS D’ACHAT

Tous les lundis, la bibliothécaire consulte les suggestions des usagers, reçues en ligne via l’option « Faire une suggestion d’achat » du dossier d’abonné.

L’usager ayant fait une suggestion reçoit un accusé de réception avec le résultat du traite­ment de sa suggestion.

* 1 870 suggestions d’achat en 2012, une moyenne de 36 suggestions par semaine


2. SÉLECTION

Les critères de sélection sont :

- la pertinence (ex : plaira-t-il à un nombre significatif d’usagers ?)

- la disponibilité sur le marché (sera-t-il publié au Canada, en français et dans quel délai ?) 25 à 30 000 livres sont publiés en français annuellement

- l’équilibre de la collection (est-ce un 20e document sur l’Andalousie ?)

- l’accueil de la critique (le document est-il assez bien coté ?)

* en 2012 le réseau a acheté : 15 100 livres, 700 livres numériques, 1 800 documents audiovisuels


3. COMMANDE

- on détermine la quantité, dans quelle(s) bibliothèque(s) on les retrouvera et où ils seront commandés. Pour l’achat de livres, la Loi 51 exige que les bibliothèques s’approvi­sionnent dans au moins trois librairies agréées de leur région. Les 3 librairies johannaises font partie de nos fournisseurs réguliers

- c’est à cette étape que la notice bibliogra­phique est créée et apparaît au catalogue : le livre peut déjà être réservé

- l’étape du catalogage et de la classification : très importante car elle alimente la base de données qui permettra aux usagers de faire leurs recherches

* plus de 28 000 réservations en 2012


4. ÉLAGAGE SUR LES TABLETTES

- il faut faire de la place aux petits nouveaux ! Sont retirés des tablettes les documents non pertinents, endommagés et/ou trop vieux

* environ 10 000 documents sont retirés par année et une bonne partie est vendue à petit prix aux usagers


5. RÉCEPTION ET PRÉPARATION

- manutention et vérification

- préparation matérielle des documents : plasti­fication, renforcement, reliure, identification

- l’équipe technique a un grand souci du travail bien fait. On veut que les documents soient attrayants et le demeurent. Les employées préparent avec soin chaque document


6. MISE EN DISPONIBILITÉ

- une semaine s’est écoulée entre la réception des documents et la mise en disponibilité sur les rayons

* près de 560 000 documents empruntés en 2012

 

DANS NOS TROIS BIBLIOTHÈQUES

- 226 000 livres dont 80 000 pour enfants
- Plus de 1 000 livres numériques
- 20 000 documents audiovisuels




Partagez cet article!

Laissez un commentaire