La Ville adresse ses demandes au nouveau gouvernement

ÉTÉ 2014 | Classé dans : MOT DU MAIRE | 0

p3_h15_maire_800Les Québécois ont fait leur choix le 7 avril dernier. Un nouveau gouvernement est entré en fonction depuis quelque temps déjà. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu réitère ses demandes.

Le remplacement du pont Gouin est un dossier majeur pour notre municipalité. Ce projet du ministère des Transports du Québec impose à la Ville des investissements importants. À notre avis, le gouvernement du Québec doit en faire plus. Il s’agit d’un pont stratégique dont le lien entre les deux rives doit être maintenu durant les travaux. Le gouvernement se doit d’assumer la très grande partie des coûts. Le parachèvement complet de l’autoroute 35 est non négociable. Bien que la portion entre Saint-Jean-sur-Richelieu et Saint-Sébastien soit ouverte à l’automne prochain, le tronçon manquant doit être réalisé afin que le corridor autoroutier Montréal-Boston devienne une réalité et que la région profite des retombées de cette infrastructure.

Nous demandons au gouvernement de nous donner les outils nécessaires pour régler la problématique des régimes de retraite des employés municipaux. Le grand défi de la réhabilitation des infrastructures est toujours à notre ordre du jour. Même si un grand pas a été franchi à cet égard au cours des années 2000 grâce notamment à divers programmes de subvention, les besoins sont toujours importants.

La lutte aux refoulements d’égout est constante puisque Saint-Jean-sur-Richelieu est constituée, en partie, de vieux quartiers qui sont alimentés par des infrastructures vétustes. Par ailleurs, plusieurs secteurs urbanisés non desservis vivent des problématiques d’alimentation en eau potable.

La construction d’une passerelle au-dessus de l’autoroute 35 est nécessaire pour permettre aux citoyens des deux quartiers du secteur Saint-Luc de circuler plus facilement. Une aide financière est indispensable à la réalisation du projet. Nous voulons aussi profiter des célébrations du 350e anniversaire du Fort Saint-Jean en 2016 pour obtenir un legs du gouvernement du Québec qui symboliserait le fier passé et le brillant avenir de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Enfin, nous demandons au gouvernement de s’impliquer activement dans le développement des transports entre les municipalités incluant le train de banlieue et le fameux SLR, qui selon notre voeu, pourrait être prolongé jusqu’à l’angle des autoroutes 10 et 35.

Par ailleurs, je profite de l’occasion pour vous souhaiter un bel été et je vous invite à participer aux nombreuses activités organisées par la Ville et ses partenaires.

Michel Fecteau, maire

 

Suivez le blogue du maire :

www.blogue.sjsr.maire-fecteau.ca




Partagez cet article!

Laissez un commentaire