L’agrile du frêne : une menace pour la forêt

HIVER 2014 | Classé dans : ENVIRONNEMENT | 0

L’agrile du frêne, un petit insecte provenant d’Asie orientale, a été détecté par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) à Saint-Jean-sur-Richelieu cet été. La propagation de cet insecte ravageur crée des dommages importants aux frênes. Celui-ci peut se déplacer sur plusieurs kilomètres, mais un autre facteur important qui contribue à sa propagation est le transport du bois.

Dès le 1er avril 2014, le territoire entier de la Ville sera soumis au règlement de l’ACIA interdisant le déplacement de bois de frêne ou de bois de chauffage en dehors de la zone réglementée sans autorisation de l’ACIA.

COMMENT CONTRER L’AGRILE DU FRÊNE

Vous pouvez lutter contre la propagation de cet insecte en évitant de déplacer tout type de bois, billes, branches, copeaux, tout bois de frêne, ainsi que tout bois de chauffage en dehors de Saint-Jean-sur-Richelieu. Achetez votre bois de chauffage localement et brûlez-le sur place.

Une autre solution est de se départir des produits dérivés de bois (branches, bûches, souches) en allant les porter aux écocentres. Compo-Haut-Richelieu s’assurera de traiter ces produits conformément aux normes de l’ACIA et d’en disposer à l’intérieur du périmètre règlementé.

La collaboration de tous est essentielle pour pro­téger les frênes de la région.

Pour plus d’information, on peut consulter le site de l’ACIA :

www.inspection.gc.ca/phytoravageurs




Partagez cet article!

Laissez un commentaire