L’avenir des boisés en zone blanche non inclus dans le plan de conservation : prononcez-vous

AUTOMNE 2014 | Classé dans : MOT DU MAIRE | 0

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu tiendra d’ici la fin de l’année une vaste consultation sur l’avenir des boisés en zone blanche qui ne sont pas inclus dans le plan de conservation des milieux naturels.

Le conseil municipal a d’ailleurs imposé récemment un moratoire sur le développement domiciliaire dans ces boisés et ce, pour toute la durée de la consultation. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté, il y a quelques années, un plan de conservation des milieux naturels qui protège 80 % des boisés en zone blanche nécessitant un règlement d’emprunt de 30 millions $ pour en faire l’acquisition.

Il est de notre devoir de présenter à la population tous les impacts écologiques, économiques et sociaux, qu’entrainerait une décision sur l’avenir de ces boisés. Par exemple, la caractérisation de ces boisés doit être présentée au grand public de même que leur effet sur la qualité de vie des citoyens. L’impact sur le compte de taxes, si la Ville décidait de les inclure dans le plan de conservation, doit aussi être rendu public. La population doit également connaître les pertes de revenus que la Ville subirait si ces boisés n’étaient pas voués au développement domiciliaire. Nous devons tout mettre sur la table.

Nous voulons connaître l’opinion de la population incluant tous les groupes de pression. Pour ce faire, plusieurs moyens seront utilisés : séances de consultation, consultation en ligne et sondage. Nous souhaitons vivement que tous les citoyens participent à ce processus démocratique.

La politique municipale vit actuellement de profonds changements. La participation citoyenne et la transparence à tout point de vue sont désormais incontournables. Il y a cependant une chose qui demeure : les élus doivent prendre des décisions et ce, dans l’intérêt de l’ensemble de la population

Michel Fecteau, maire

 

Suivez le blogue du maire :

www.blogue.sjsr.maire-fecteau.ca

 

 




Partagez cet article!

Laissez un commentaire