Le transport adapté : un service qui a fait ses preuves

AUTOMNE 2014 | Classé dans : ACCESSIBILITÉ | 0
« Le service est courtois et excellent ! »  Jean-Guy De La Durantaye et Michel Gravel chauffeur.
« Le service est courtois et excellent ! » Jean-Guy De La Durantaye et Michel Gravel chauffeur.

Le transport adapté est un transport collectif, taxi et autobus adaptés, qui répond aux besoins spécifiques d’une clientèle limitée dans sa mobilité ou ayant des besoins particuliers de transport.

Ce service de porte-à-porte favorise la pleine intégration sociale, professionnelle et économique en permettant de bénéficier d’un degré de mobilité et d’autonomie comparable à celui de la population en général. Jean-Guy De La Durantaye, qui se déplace en fauteuil roulant, profite de ce service depuis plusieurs années. « C’est comme avoir une voiture dans sa cour sans les responsabilités et les frais d’entretien. J’ai besoin de me déplacer ? Un coup de fil et je bénéficie d’un transport quand j’en ai besoin. Ce service rencontre à 100 % mes besoins. »

Pour bénéficier du service, ces personnes doivent préalablement rencontrer les critères d’admissibilité et être admises au transport adapté. Ce service n’est pas gratuit mais demeure abordable. L’usager ne peut pas se rendre dans n’importe quelle ville mais 29 municipalités de la région sont desservies. Il n’y a pas de restrictions de destination, l’usager pouvant utiliser le transport adapté à des fins récréatives, professionnelles, médicales ou personnelles lorsque les déplacements s’effectuent à l’intérieur des municipalités desservies par un même réseau de transport.

Il y a un côté travail social très important dans ce métier et c’est ce que j’aime. Je connais les usagers et pour plusieurs d’entre eux le transport adapté est en quelque sorte un club social.

Cinq autobus et 48 taxis dont 7 adaptés composent la flotte du transport adapté et se déplacent sur près de 5 000 km par semaine. Les clientèles sont diverses mais 75 % des usagers sont toujours les mêmes. Michel Gravel conduit un de ces autobus depuis 15 ans. Les chauffeurs ne sont pas des chauffeurs « ordinaires ». Compte tenu de la clientèle, ceux-ci doivent faire preuve d’empathie et d’écoute.

« Il y a un côté travail social très important dans ce métier et c’est ce que j’aime. Je connais les usagers et pour plusieurs d’entre eux le transport adapté est en quelque sorte un club social. Les gens se connaissent et échangent tout au long du parcours ».

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est l’organisme mandaté par le gouvernement du Québec à titre de porte-parole et de répondant auprès du ministère des Transports. Mais la municipalité a délégué la gestion du service de transport adapté au Regroupement des personnes handicapées Région du Haut-Richelieu (R.P.H.R.H.R.). Celui-ci voit ainsi à la gestion, à la répartition et à la réalisation du plan de transport sur le territoire visé en fonction du mandat reçu.

Selon M. le maire Michel Fecteau, « l’amélioration du service du transport adapté fait partie de nos priorités. Au cours des dernières années notre région a connu une progression importante au niveau de ce type de déplacements. Nous désirons offrir un service efficace, sécuritaire répondant aux besoins des clientèles ». Inf. : 450 359-2010

 

Pour de plus amples informations relatives aux règles à suivre lors des déplacements, consultez le GUIDE DE L’USAGER du Service de transport adapté région du Haut-Richelieu :

bit.ly/1qxoMrl




Partagez cet article!

Laissez un commentaire