Ninon Pelow

HIVER 2014 | Classé dans : GENS D'EXCEPTION | 0
Madame Ninon Pelow, bénévole à Opération Nez rouge depuis 19 ans.
Madame Ninon Pelow, bénévole à Opération Nez rouge depuis 19 ans.

L’Opération Nez rouge du Haut-Richelieu présentera cette année sa 25e édition et ce, grâce au Club Optimiste St-Eugène qui en est le maître d’oeuvre depuis le début.

Mais pour assurer le succès de ce service de rac­compagnement, des bénévoles oeuvrent dans le plaisir et… l’optimisme ! Parmi eux, Ninon Pelow 74 ans, débordante de dynamisme, souriante et énergique. La cause des clubs Optimiste l’inter­pelle : comme elle, ces clubs ont à coeur l’épa­nouissement de la jeunesse. Madame Pelow joint donc les rangs du Club Optimiste St-Eugène en 1992. Elle se plaît au sein de cette « grande famille » tissée serrée et très présente dans St- Eugène où elle réside. Deux ans plus tard, elle décide de se joindre au comité de l’Opération Nez rouge.

« Je connais bien les rouages organisationnels de l’Opération Nez rouge pour avoir travaillé, au cours des 19 dernières années, dans diffé­rents secteurs dont la gestion des bénévoles et des horaires de travail. Pendant plusieurs années, j’étais présente à la plupart des soirées, incluant la veille de Noël et/ou du jour de l’An. Mes enfants trouvaient le mois de décembre un peu difficile ! ».

Considérant qu’elle a passé l’âge de se coucher aux petites heures du matin, Ninon oeuvre au sein de l’ONR différemment depuis quelques années. Son rôle d’adjointe à la coordonnatrice l’amène à s’impliquer dans la tournée PARTY SANS DÉRAPER. Orchestrée à travers le Québec par Éduc’alcool et Opération Nez rouge, cette tournée des écoles vise à sensibiliser les jeunes de 16 à 21 ans à l’importance d’adopter un com­portement responsable en matière de consom­mation d’alcool et de conduite automobile avec les facultés affaiblies.

« J’aime ça ! Je contacte les écoles, crée les ho­raires et rencontre, avec un policier, les élèves. C’est important la prévention et la sensibili­sation ». Si le contact avec la jeunesse la tient jeune, sa vie familiale, ses cours d’aérobie deux fois par semaine, ses parties de cartes, ses marches quotidiennes avec son chien, ses acti­vités et réunions au conseil d’administration du Club Optimiste (elle fut la première femme pré­sidente du club en 1996-1997) et de l’Opération Nez rouge contribuent à sa qualité de vie. Ah oui, elle coanime aussi un programme de santé pour les 50 ans et plus.

Pour une femme qui aime être occupée et active, sa vie est pas mal bien remplie !




Partagez cet article!

Laissez un commentaire