Pierre Raymond, bénévole à la patinoire de quartier

HIVER 2015 | Classé dans : GENS D'EXCEPTION | 0
Pierre Raymond, bénévole à la patinoire de quartier
Pierre Raymond, bénévole à la patinoire de quartier

D’aussi loin qu’il se souvienne, Pierre Raymond a toujours fait du bénévolat. « C’était avant que la patinoire du parc Fredette soit municipale.

Avec quelques voisins, on mettait 20 $ chacun en commun pour payer les dépenses de la patinoire mais qu’on entretenait bénévolement. Je faisais ça pour que les jeunes puissent s’amuser. Quand ils sont occupés, ils ne font pas de mauvais coups ! » Et 45 années de bénévolat plus tard, c’est encore pour cette raison qu’il s’implique dans l’entretien de cette même patinoire du secteur Saint-Athanase malgré qu’il soit en fauteuil roulant depuis plus de 20 ans suite à un accident.

« Évidemment je ne fais pas ça tout seul. Nous sommes cinq à l’entretenir dont René Nault sur qui je peux toujours compter. J’ai équipé mon quatre roues d’une pelle donc je m’occupe du déneigement de la patinoire et j’aide à tirer les boyaux d’arrosage ». Il faut être animé d’un grand désir de contribuer à la qualité de vie de ses concitoyens pour s’impliquer ainsi.

Entretenir une patinoire représente une disponibilité 7 jours/7, les fins de semaine et pendant les Fêtes ainsi que des heures de travail dans le froid et souvent en soirée. Faire du bénévolat est devenu une activité à temps plein pour Pierre Raymond. Il accueillera sous peu son 4e chien de la Fondation Mira pour qui il consacre d’une façon volontaire de nombreuses heures.

Membre du Regroupement des personnes handicapées, il coordonne la ligue de quilles depuis 21 ans et a organisé de nombreux tournois : tir à l’arc, quilles, pétanque. Il a aussi participé à la fondation de L’Envol du Haut-Richelieu, dont il est le vice-président, qui met sur pied des activités récréatives, sportives, culturelles, sociales et éducatives destinées aux personnes âgées de 15 à 35 ans.

Organiser et donner de son temps, c’est définitivement dans l’ADN de Pierre Raymond !




Partagez cet article!

Laissez un commentaire