Saint-Jean-sur-Richelieu devient Municipalité amie des aînés (MADA)

Saint-Jean-sur-Richelieu devient Municipalité amie des aînés (MADA)

HIVER 2018 | Classé dans : LA VILLE INFORME | 0

Les aînés johannais ont dorénavant une politique et un premier plan d’action pour favoriser leur plein épanouissement au sein de la communauté.

Ces outils permettront d’adapter les infrastructures et les services municipaux aux besoins particuliers des aînés, afin de leur donner l’opportunité de demeurer actifs et de poursuivre leur contribution sociale dans un cadre valorisant, sécuritaire et adapté.

Amorcée il y a un peu plus de deux ans, la démarche MADA est le fruit du travail d’un comité de pilotage composé de citoyens, de représentants d’organismes, de représentants de la municipalité et d’élus municipaux.

Cette démarche a impliqué :

• des dizaines de partenaires et de services municipaux ;

• un sondage auprès de 800 personnes âgées de 60 ans et plus ;

• 4 rencontres de consultation regroupant citoyens, organisations dédiées aux aînés et employés municipaux ;

• ainsi que de nombreuses rencontres du comité de pilotage.

Le plan triennal comporte 39 actions réparties dans 4 champs d’intervention, notamment :

• faire un inventaire des répertoires existants ainsi que des ressources, services et programmes destinés aux aînés afin d’établir une stratégie de diffusion ;

• dresser le portrait de l’intervention municipale et associative en matière de loisir destinée aux aînés incluant les programmes et les infrastructures, pour l’ensemble du territoire et par secteur ;

• accroître les mesures facilitant et sécurisant les traverses piétonnes et cyclistes ;

• collaborer aux initiatives visant la promotion et la prévention en matière de santé ;

• réaliser un portrait de l’offre en habitation pour les aînés ;

• collaborer à l’implantation du programme RADAR (Réseau de dépistage des aînés à risque) géré par le Centre d’écoute de la Montérégie.

Membres du comité de pilotage, les conseillers François Auger et Patricia Poissant ont souligné le travail de leurs coéquipiers : « nous exprimons toute notre reconnaissance envers celles et ceux qui, centrés sur les préoccupations des aînés et animés d’une volonté de contribuer à leur mieux-être, ont porté cette démarche avec dynamisme, engagement et rigueur. »

La démarche MADA a été rendue possible grâce au soutien financier accordé par le ministère de la Famille du Québec.

 

Prenez connaissance de la politique et du plan d’action MADA 2017-2020 :

www.sjsr.ca/mada




Partagez cet article!

Laissez un commentaire