Vers un nouveau réseau d’autobus urbain plus accessible

AUTOMNE 2015 | Classé dans : ACCESSIBILITÉ | 0
Mélanie Dufresne, conseillère municipale
Mélanie Dufresne, conseillère municipale

Depuis le 3 août dernier, un nouveau réseau d’autobus urbain a été mis en place. Celui-ci améliorera la qualité du service en simplifiant les déplacements sur le territoire, en réduisant les temps de parcours, en augmentant la fréquence de passage des autobus, en diminuant le nombre de correspondances et en desservant mieux les pôles de déplacements achalandés.

« Nous développons de nouvelles façons de faire pour permettre l’accès au transport en commun régulier aux personnes qui ont des limitations et aux parents avec des poussettes. Pour réaliser ce grand défi, nous travaillons en étroite collaboration avec les organismes du milieu, ce qui bénéficiera aussi à l’ensemble des usagers » de souligner Mélanie Dufresne, conseillère municipale, membre du comité de coordination portant sur l’accessibilité et présidente du comité de transport.

Dans la foulée de cette restructuration, des analyses ont été réalisées pour permettre une meilleure accessibilité du service à un plus grand nombre de personnes. C’est avec la collaboration de précieux partenaires du milieu, tels que le Centre Montégérien de réadaptation, l’Institut Nazareth et Louis Braille et les Services de réadaptation du Sud-Ouest et du Renfort, que des solutions adaptées aux besoins des personnes qui ont des limitations ont été mises de l’avant.

À cet égard, les nouveaux panneaux d’arrêts d’autobus ont fait l’objet de consultations afin de les rendre plus accessibles, autant pour les personnes qui ont une basse vision, que celles qui sont daltoniennes ou qui ont de la difficulté à comprendre les informations. L’information présentée a été conçue et mise en forme pour faciliter sa lecture, sa compréhension et son repérage. Le milieu des personnes handicapées et des aînés a également été consulté, dans le but de préciser les points d’embarquement d’origine et de destination des personnes ayant des limitations et qui auraient un intérêt à utiliser le service de transport en commun local.

Au final, l’accessibilité au transport en commun permettra à plusieurs aînés et personnes ayant une limitation de mener des vies remplies et autonomes, contribuant ainsi à leur collectivité.

Autobus accessibles :

 plancher bas

  rampe d’accès

 borne de paiement plus basse

 environnement intérieur des autobus repensé (emplacement des boutons d’arrêt, espace suffisant pour fauteuil et/ou poussette)

 aménagement extérieur (hauteur du trottoir, espace de dégagement) etc.




Partagez cet article!

Laissez un commentaire